Reportage vidéo Le meeting du 23 janvier 2016 pour la levée immédiate de l’état d’urgence !

Logo_etat-durgence-333_Qr-300px

L’APPEL DU 23 JANVIER
• Hollande-Valls,
levez l’état d’urgence !

Nous, 1 500 participants au meeting convoqué pour la levée de l’état d’urgence à l’appel des 333 ce 23 janvier 2016 à Paris ;

Réunis au lendemain de l’annonce provocatrice de Hollande de prolonger pour trois mois l’état d’urgence, et de l’affirmation de Manuel Valls, pour qui celui-ci pourrait être maintenu « jusqu’à ce qu’on puisse en finir avec Daech » ;

Appuyés par les 12 000 signataires de l’appel des 333 ;

Après avoir entendu les prises de parole de :

  • Patrick Baudouin, avocat, président d’honneur de la FIDH
  • Esther Benbassa, sénatrice, vice-présidente de la commission des lois
  • Denis Collin, philosophe
  • Jean-Jacques Marie, historien
  • Nicolas Bonnet-Oulaldj, membre du conseil national du PCF
  • Olivier Besancenot, NPA
  • Sergio Coronado, député Vert
  • Daniel Dutheil, syndicaliste AP-HP
  • Wladimir Susanj, syndicaliste, Paris
  • Mathilde Zylberberg, Syndicat de la magistrature
  • Vincent Présumey, syndicaliste enseignant
  • Noël Mamère, député
  • Danielle Simonnet, coordinatrice du PG
  • Jean Hedou, syndicaliste, Paris
  • Dominique Gros, universitaire
  • Daniel Gluckstein, secrétaire national du POID
  • Eric Le Courtois, syndicaliste, Côtes-d’Armor
  • Dominique Coujard, magistrat honoraire, ancien président de la cour d’assises de Paris
  • Patrick Picard, syndicaliste, Paris
  • Jean-Jacques Karman, membre du conseil national du PCF
  • Claude Charmont, syndicaliste, Seine-et-Marne
  • Jacques Cotta, journaliste et réalisateur

Et les messages de :

  • Mickaël Wamen, syndicaliste Goodyear condamné
  • Rony Brauman
  • Isabelle Attard, députée
  • Jacques Nikonoff, porte-parole du Parti de l’émancipation du peuple

Nous adressons un message de solidarité aux travailleurs condamnés de Goodyear et exigeons l’arrêt immédiat des poursuites à leur encontre.

Nous réaffirmons notre exigence de levée immédiate d’un état d’urgence dont tous les orateurs, dans leur diversité, ont montré qu’il est liberticide et menace tous les droits démocratiques existants.

Nous appelons à amplifier la campagne pour la levée de l’état d’urgence et contre sa prolongation annoncée par le président.

Nous nous félicitons de la multiplication d’initiatives qui, comme nous, exigent la levée de l’état d’urgence.

Nous appelons à soutenir la délégation qui se rendra auprès de François Hollande pour faire entendre cette exigence.

Nous appelons à la mobilisation la plus large dans l’unité pour mettre en échec le projet de réforme constitutionnelle par lequel François Hollande prétend graver dans le marbre cette remise en cause permanente de la démocratie.

Dans le respect des positions et des engagements des uns et des autres, mobilisons-nous dans tout le pays pour dire, par dizaines et centaines de milliers :

Non à la réforme constitutionnelle !

Levée immédiate de l’état d’urgence !

Nous mandatons la tribune du meeting pour faire connaître cet appel et développer la campagne au niveau national, dans les communes et les départements.

Appel adopté par les 1 500 participants au meeting du 23 janvier 2016, Espace Charenton (Paris). 


Pour assurer le succès de cette initiative, nous ne pouvons compter que sur nos propres forces.

Nous avons besoin, pour la location de la salle et la suite de la campagne, de vos dons financiers : 5, 10, 20, 50 euros ou plus si possible…

Pour les dons par chèques, les libeller à l’ordre suivant : Crédit mutuel compte 0603920920341. Les envoyer à l’adresse : Crédit mutuel Montmartre, 13, rue des Abbesses, 75018 Paris.

Versement par compte PayPal à l’adresse : association.lasociale@orange.net
Paiement direct par carte bancaire sur le lien suivant : https://www.apayer.fr/ddr-lasociale

Pour tout contact : Jacques Cotta, tél. 06 19 84 80 60 ; Maurice Stobnicer, tél. 06 87 87 95 02 Mail : appel-levee-etat-urgence@orange.fr

Quand la COP21 s’invite au conseil municipal de Montreuil (93)

Christel Keiser (élue POI) :

La “végétalisation participative” ?
Personne ne sait ce que c’est !

Transition énergétique, végétalisation participative, perception du végétal : ce 4 novembre, la majorité municipale Front de gauche-Les Verts-PS de Montreuil, dirigée par le maire PCF, Patrice Bessac, avait prévu un ordre du jour du conseil municipal d’un genre très particulier, en phase avec le « sommet citoyen mondial » qui, dans cette ville doit, les 6 et 7 décembre, accompagner « à gauche » la COP21. Le consensus attendu fut presque unanime. Presque : les élus du groupe POI- Agora montreuilloise sont venus rappeler la réalité de la lutte de classe. (…)

Autres délibérations sur le site du POI de Montreuil


Informations développées,
analyses détaillées et
prises de position politiques dans
La Tribune des travailleurs

ABONNEZ-VOUSBull abo TT3

Cliquez sur le formulaire ci-dessus, imprimer la feuille, remplissez le bordereau et postez-le avec votre chèque.

Grèves à la Ville de Paris contre Hidalgo et la majorité PS-PCF

paru dans la TT 2

Les personnels de la Ville de Paris étaient en grève et manifestation le 15 octobre dernier, rejetant le plan de 130 millions d’économies sur le budget du personnel, exigeant des promotions pour 100% du personnel, pas seulement pour quelques heureux élus d’un système clientéliste. Une semaine auparavant des milliers d’éboueurs, de conducteurs, de fossoyeurs, d’égoutiers commençaient une grève reconductible et obtenaient, quatre jours de grève plus tard, un certain nombre de reculs. La Tribune des travailleurs du mardi 20 octobre, raconte, expose les revendications des agents territoriaux, les reculs de de la Ville de Paris, analyse et leur donne la parole.

 
Bull abo TT3

Cliquez sur le formulaire ci-dessus, imprimer la feuille, remplissez le bordereau et postez-le avec votre chèque.