Covid-19 : rien n’a été fait pour contrer la deuxième vague

Un cri d’alarme monte de tous les hôpitaux : « On n’est pas remis de la première vague du Covid-19, on n’est pas prêt pour la deuxième vague ».

Pourtant, huit mois se sont écoulés… Huit mois qui auraient pu être utilisés par un gouvernement soucieux de la santé de la population pour tirer les leçons de la première vague et par conséquent mettre en œuvre tous les moyens permettant de contrer une deuxième vague…

Huit mois … pendant lesquels il a fait exactement l’inverse ! Huit mois pendant lesquels il a préparé la catastrophe qui s’annonce !

Et maintenant, pour tenter de pallier l’incurie, Macron a décidé l’instauration d’un couvre-feu dans les zones où la circulation du virus est la plus forte.

C’est l’aveu de faillite d’un gouvernement coupable :

  • d’avoir affaibli le système hospitalier ;
  • d’avoir menti sur les masques ;
  • d’avoir facilité la circulation du virus ;
  • d’avoir rendu impossible le dépistage massif ;
  • de tout sacrifier aux intérêts des patrons.

D’urgence, il faut des lits, des personnels, des moyens pour les hôpitaux, des tests, des masques gratuits !

D’urgence, il faut réquisitionner les 560 milliards offerts aux patrons !

Rupture avec le gouvernement Macron et sa politique !

Tous au meeting du POID
Samedi 7 novembre 2020, à 14h30

Espace Charenton
(327, rue de Charenton, Paris 12e)

Lisez toutes les informations concernant la situation dans les hôpitaux et la responsabilité du gouvernement dans La Tribune des travailleurs.

Prenez contact avec le POID.