Magasins Alinea — Grâce au décret Macron, le milliardaire Mulliez dépose le bilan, licencie et touche le pactole !

(Tract POID du 26 août 2020) La famille Mulliez est la sixième fortune de France (32 milliards d’euros en 2019). Elle est propriétaire de groupes de la grande distribution : Auchan, Boulanger, Flunch, Leroy Merlin, Decathlon, Kiabi, Midas, Norauto… et de la chaîne de magasins de meubles et de décoration Alinea.

En mai dernier, au prétexte d’une diminution de l’activité liée au Covid, l’entreprise est déclarée en état de cessation de paiement et placée en redressement judiciaire au tribunal de commerce de Marseille. Deux mille salariés sont menacés de licenciement.

Le 6 août, un repreneur propose de reprendre l’entreprise pour une bouchée de pain avec un projet de restructuration : fermeture de 17 magasins sur 26 et licenciement de 1 000 salariés.

Qui est ce repreneur ? La famille Mulliez elle-même !

Comment est-ce possible ? Grâce à un décret du gouvernement Macron, daté du 20 mai 2020, qui permet à un patron de reprendre son entreprise après en avoir organisé le dépôt de bilan.

Cerise sur le gâteau : toutes les dettes de l’entreprise sont apurées et les suppressions d’emplois partiellement ou totalement prises en charge par l’assurance garantie des salaires (c’est-à-dire la Sécurité sociale).

Alors, oui, il y a urgence à interdire les licenciements pour empêcher la catastrophe !

Commencer à réunir les forces qui combattent pour l’unité pour l’interdiction des licenciements, c’est le sens de la rencontre nationale du samedi 19 septembre qu’ont proposée les salariés du transport aérien regroupés dans leur comité pour l’unité.